Comment gérer les difficultés psychologiques liées à l’infertilité ?

Comment gérer les difficultés psychologiques liées à l’infertilité ?

La gestion psychologique de l’infertilité n’est pas une tâche facile pour les couples. C’est pourquoi ils doivent apprendre à gérer toutes les difficultés de ce douloureux parcours, tant sur le plan psychologique que social.

Le diagnostic et la prise de conscience de l’infertilité constituent une expérience émotionnelle douloureuse pour chaque couple. Non seulement parce que la capacité de procréer est considérée comme acquise dans toutes les sociétés, mais aussi parce qu’avoir des enfants est directement lié à l’identité sexuelle, à la santé physique et aux impératifs sociaux. Aujourd’hui encore, alors que les méthodes de procréation assistée offrent des solutions aux couples qui désirent avoir un enfant, le sentiment de “perdre le contrôle” de la procréation reste traumatisant pour eux.

Parfaitement compréhensible, compte tenu de la difficulté d’essayer. Parfois, ce voyage conduit le couple à des conflits majeurs.

Au début, le couple a du mal à accepter le diagnostic d’infertilité, à la limite du déni. Ils ressentent alors de la tristesse, de la honte ainsi qu’un sentiment d’injustice en pensant aux autres couples qui ont conçu en peu de temps.

Dans le même temps, la vie sexuelle des couples infertiles ne vise plus la communication et l’expression des émotions, mais se concentre exclusivement sur la conception, avec la compulsion comme principale caractéristique.

Les conséquences sociales de l’infertilité

Les conséquences sociales de l’infertilité complètent le tableau des difficultés psychologiques rencontrées par les couples. Souvent, la famille et l’environnement social au sens large exercent une pression sur le couple pour qu’il procrée et le couple (déjà accablé psychologiquement) a du mal à traiter et à définir le comportement de son environnement. Résultat final : le couple se sent isolé socialement.

De l’espoir au deuil

Il est normal que les couples qui suivent un traitement contre l’infertilité connaissent des cycles successifs d’espoir et de deuil, car la FIV nécessite souvent plus d’une tentative. C’est pourquoi les conseils sont essentiels à chaque étape du processus de FIV. Grâce au conseil, le couple parvient à maintenir une relation saine, mais chaque individu veille également à son équilibre mental personnel.

Comment gérer les pressions sociales et psychologiques

Dans une période aussi délicate, le couple doit se protéger et fixer des limites, tant dans son environnement social que dans l’environnement familial, qui tend à devenir pressurisé. Afin de réduire le fardeau psychologique qu’on leur demande d’assumer, les couples qui subissent une FIV doivent se souvenir de ce qui suit :

1. L’infertilité n’est pas une fin en soi.

2. Veillez à être sélectif dans les invitations que vous acceptez

Qui a dit que vous étiez obligé d’accepter toutes les invitations qui vous sont faites ? Déterminez ceux qui vous feront vous sentir mal et rejetez-les.

3. Préparez ce que vous direz en réponse à d’éventuelles questions sur le moment où vous aurez des enfants.

Préparez vos réponses, surtout si les personnes que vous rencontrez ne sont pas au courant de votre difficulté à avoir un enfant. Vous n’avez pas besoin de donner des détails. N’oubliez pas non plus que vous n’êtes pas obligé de parler d’un sujet aussi personnel à qui que ce soit. Ne le faites que si vous en ressentez le besoin.

4. Redéfinissez le sens de votre vie sociale

Vous pouvez considérer cette expérience comme une période de liberté plutôt que d’isolement. Invitez des amis à dîner chez vous, voyagez dans un endroit magnifique. Le plaisir est pour tout le monde et vous ne devriez pas laisser les problèmes d’infertilité vous priver de la création de beaux souvenirs.

5. La féminité et la fertilité sont deux choses différentes.

L’infertilité ne vous empêche pas de profiter de votre vie sexuelle et ne supprime certainement pas votre désir sexuel.

6. Faites des choses que vous aimez vraiment.

Visitez un musée, assistez à un spectacle au théâtre, offrez-vous un cadeau. Vous vous devez de prendre soin de votre santé mentale et physique. Faites des choses que les couples avec enfants ne peuvent pas faire. Dîner au restaurant, regarder un spectacle de minuit, prendre un petit-déjeuner tardif. N’oubliez pas que vous n’avez peut-être pas d’enfants, mais que vous êtes une famille !

7. Ne vous jugez pas sévèrement.

Vous n’êtes pas à blâmer pour votre infertilité. N’oubliez pas que la première étape pour résoudre les sentiments négatifs est de les reconnaître. Alors reconnaissez-les et n’en ayez pas honte. Ils font partie de la nature humaine !

8. Partagez vos sentiments avec votre partenaire.

Donnez de l’espace pour exprimer les émotions négatives, comme la tristesse. L’infertilité est une crise dans la vie du couple. L’expression des sentiments négatifs entre les membres du couple est bénéfique pour tous. La tension diminue, la rumination de pensées négatives s’arrête et le couple ne se sent pas coupable d’avoir ces pensées.

9. N’oubliez pas que le chapitre le plus important de ce voyage est la relation avec votre partenaire.

La qualité de votre communication est la gardienne de votre partenariat. En se soutenant mutuellement et en demandant de l’aide si nécessaire, le processus de FIV peut devenir une expérience qui changera la vie et renforcera chaque personne individuellement ainsi que la relation elle-même.

 

Partager


ΚΑΤΕΒΑΣΤΕ ΤΟ

PREGNANCY
PROBABILITY App By Medimall

Σε συνεργασία με την επιστημονική ομάδα της Medimall IVF Clinic, οι ενδιαφερόμενες μπορούν μέσω του Pregnancy Probability App να μάθουν τις πιθανότητες εγκυμοσύνης μέσω όλων των πιθανών τρόπων (Sex, IUI, Natural Cycle IVF, IVF) αναφέροντας την ηλικία τους και τον δείκτη AMH (Anti Mullerian Hormone).

Google Play: 1,89€

App store: 1,99€