Qu’est-ce que la varicocèle?

Qu’est-ce que la varicocèle?

Une varicocèle est une dilatation pathologique des veines testiculaires ou spermatiques situées à l’intérieur du scrotum, le sac de peau qui entoure les testicules. Les veines ont pour mission de drainer le sang des testicules et en présence d’une varicocèle, la situation est similaire aux varices qui se produisent sur les jambes. Cette altération provoque un gonflement au niveau du testicule affecté. Habituellement, le gonflement du testicule est la seule manifestation pathologique de la varicocèle. Toutefois, dans certains cas, le gonflement peut s’accompagner de douleurs et, dans les cas les plus graves, d’une atrophie testiculaire et d’une infertilité. Cette infertilité est donnée par l’asthenospermie, qui se caractérise par une mobilité insuffisante des speramtozoides dans l’éjaculat. Heureusement il s’agit d’une situation réversible une fois le problème traité.

La varicocèle est un état pathologique très fréquent chez les hommes, en particulier chez les jeunes adultes (18-25 ans). Elle a tendance à apparaître sur le côté gauche de l’appareil reproducteur, en raison de l’emplacement de la veine testiculaire gauche, bien qu’elle puisse également se produire sur le côté droit.

Les causes

De nombreux experts pensent qu’une varicocèle se forme lorsque des valves situées dans les veines du funicule, qui transportent le sang vers et depuis les testicules, empêchent le sang de circuler correctement. Le reflux qui en résulte provoque une dilatation des veines et des lésions du testicule, ce qui peut entraîner des problèmes de fertilité. Les varicocèles se forment souvent à l’âge du développement sexuel et apparaissent généralement du côté gauche, très probablement en raison de l’emplacement de la veine testiculaire gauche. Cependant, la présence d’une varicocèle, même dans un seul testicule, peut affecter la production de sperme dans les deux.

Les facteurs de risque

Il ne semble pas y avoir de facteurs de risque significatifs pour développer une varicocèle. Cependant, certaines recherches suggèrent que le surpoids peut réduire le risque, tandis qu’être grand de taille peut l’augmenter.

Les symptômes

La varicocèle est souvent asymptomatique, c’est-à-dire qu’elle ne cause aucune gêne au patient. Dans d’autres cas, le patient peut se plaindre de:

  • une augmentation locale de la temperature
  • une sensation d’inconfort ou de poids dans la zone scrotale,
  • la présence d’un gonflement mou au-dessus du testicule
  • une douleur.

Les symptômes ont tendance à apparaître plus:

  • après un effort physique
  • après une longue période d’immobilisation
  • après une activité sexuelle
  • en présence d’un environnement chaud
  • dans la soirée.

Comment peut-elle se traiter

Les varicocèles ne nécessitent souvent pas de traitement. Cependant, en cas de douleur, d’atrophie testiculaire ou d’infertilité, ou si vous envisagez des techniques de procréation assistée, la chirurgie est recommandée. Le but de la chirurgie est de fermer la veine affectée afin de rediriger le flux sanguin vers les veines normales. En cas d’infertilité masculine, le traitement de la varicocèle peut même la résoudre ou, si vous utilisez des techniques telles que la fécondation in vitro (FIV, améliorer la qualité du sperme. Habituellement, la varicocèle se développe à l’adolescence et entraîne une détérioration de la quantité et de la qualité des spermatozoïdes. Cependant, de nombreuses personnes continuent à avoir une qualité de sperme suffisante pour avoir des enfants.

Quand faut-il avoir recours à la chirurgie en cas de varicocèle?

Une atrophie testiculaire progressive, des douleurs ou des résultats anormaux à l’examen du sperme sont des indications claires pour effectuer une chirurgie de la varicocèle à l’adolescence. Bien que le traitement de la varicocèle améliore généralement les caractéristiques du sperme, on ne sait pas si une varicocèle non traitée entraîne une détérioration progressive de la qualité du sperme au fil des ans. S’il n’y a pas de symptômes particuliers tels qu’une atrophie du testicule ou une réduction de la quantité et de la qualité des spermatozoïdes sur le spermogramme ou des signes d’hypogonadisme, dans la plupart des cas, la varicocèle ne nécessite pas de traitement, ni chirurgical ni pharmacologique. Si ces symptômes sont présents, une intervention chirurgicale peut être pratiquée, qui peut être de trois types :

  • La chirurgie ouverte, qui est réalisée sous anesthésie générale, ou locale, avec une petite incision de quelques centimètres dans l’abdomen ou au niveau du pubis, vers l’aine. La convalescence n’est pas nécessaire, après quelques jours de l’opération vous pouvez reprendre vos activités quotidiennes normales et après deux semaines vous pouvez reprendre les activités sportives et – si le médecin en est informé – les activités sexuelles. Il faut quelques mois pour observer une amélioration de la qualité des spermatozoïdes.
  • La chirurgie laparoscopique, sous anesthésie générale, qui consiste en de petites incisions dans l’abdomen par lesquelles on peut insérer l’instrument permettant de réparer la varicocèle.
  • Embolisation percutanée, proposée en ambulatoire sous anesthésie locale. Elle consiste à réparer la varicocèle en passant par les vaisseaux sanguins.

Complications liées au traitement de la varicocèle

Le traitement d’une varicocèle comporte peu de risques, notamment:

  • accumulation de liquide autour des testicules (hydrocèle)
  • récidive (rechute) de la varicocèle
  • atrophie testiculaire
  • infection
  • Lésion d’une artère.

Partager


ΚΑΤΕΒΑΣΤΕ ΤΟ

PREGNANCY
PROBABILITY App By Medimall

Σε συνεργασία με την επιστημονική ομάδα της Medimall IVF Clinic, οι ενδιαφερόμενες μπορούν μέσω του Pregnancy Probability App να μάθουν τις πιθανότητες εγκυμοσύνης μέσω όλων των πιθανών τρόπων (Sex, IUI, Natural Cycle IVF, IVF) αναφέροντας την ηλικία τους και τον δείκτη AMH (Anti Mullerian Hormone).

Google Play: 1,89€

App store: 1,99€